MACAUTO ONE2.png

     MACAUTO est une société Innovante Européenne proposant un système de système d’infrastructures urbaines de transport partagé et de gestion d’énergie, composantes reproductibles du projet MACAUTO .

    Les « Ruches» sont intégrées comme éléments structurant d’un service de proximité dans la conception des nouveaux quartiers des villes durables de demain, Smart Cities.

 

        Une Ruche MACAUTO permet d’économiser 10.750 m² de surface parking.

Background.png

Quelle est l’innovation portée par la solution de mobilité ?

Comment ça marche ? 

  • Réalisation d'infrastructures "Ruches" pour flottes de véhicules électriques (100 unités) sur un emplacement ultra réduit, 17mx17m soit moins de 2m²90 par voiture.

  • Financement de bornes électriques sans apport d'argent public.

  • Mise à disposition de tous publics des flottes de véhicules partagés.

  • Diminution de la pollution en ville, diminution des encombrements.

  • Via les "Ruches" infrastructures MACAUTO, captation et stockage de l'énergie Enr (du vent et du soleil) dans un chambre de batteries stationnaires recyclées de l'industrie automobile.

  • Possibilité de stockage des données Data dans un centre "Data Edge" au 1er étage de nos "Ruches MACAUTO".

  • Le tout forme une offre d'infrastructure globale pour nos entreprises, nos quartiers, nos villes, nos départements, nos régions et nos territoires sans argent public* (hors étude d'implantation).

  • Elle permet aux territoires d'offrir une infrastructure de mobilité Zéro GES pour être une contre partie réelle aux voitures solistes propriétaires.

  • La solution de mobilité propose des trajets "Travail-Domicile" sans GES et sans argent public tout en permettant une augmentation de pouvoir d'achat sur les bas salaires. Ruches Macauto = Infrastructures Tripodes : mobilité partagée 0 GES, énergies ENr captées et stockées (hydrogène vert), Centres Data Edge souverain en 100% financements privés (hors coûts études).

Pour quels usagers et sur quels territoires ?

  • Les entreprises qui ont entre 1250 salariés et +.

  • Les zones denses où les maires veulent moins de pollution, plus d'espaces urbains (vélos/piétons/espaces paysagers), moins de dépenses publiques, équiper leurs territoires de plus de bornes électriques, s'engager plus fortement dans les accords globaux de la COP21.

  • Offrir un pouvoir d'achat augmenté aux bas salaires (RSE).

  • Diminuer les fonds polluants de la ville.

  • Offrir des nouveaux métiers : Micro Fret, Taxi/mobilité, accompagnement Silver economy, Data Edge, Energy maillé,